» ACTIVITES DU RESEAU » La coordination du réseau
 
ACTIVITES DU RESEAU
La coordination du réseau

 
 

La coordination du réseau
 
 

Les professionnels libéraux rencontrent une pathologie maligne de l’enfant durant toute leur carrière qu’une fois tous les 15 à 20 ans. Les détenteurs de l’expertise et de l’expérience sont des pédiatres ou des médecins hyperspécialisés (chirurgiens, radiothérapeutes, anatomopathologistes, biologistes…) travaillant tous dans un centre de référence au sein d’un CHU à Marseille et à Nice.

La mission essentielle de l’équipe du RHEOP est de permettre et de maintenir un lien renforcé entre les centres de référence hyperspécialisés et les professionnels soignants de proximité. Le but est d’assurer la qualité et la continuité des soins entre la ville et l’hôpital.

RHEOP organise et maintient activement le dispositif de coordination comme le montre le schéma ci-dessous. Depuis sa création, les nombreux intervenants engagent une collaboration plus assidue et plus performante qu’auparavant pour l’élaboration de la stratégie thérapeutique, le suivi de l’évolution, l’aide et l’accompagnement de l’enfant.

L’équipe de coordination du RHEOP occupe une place centrale dans ce processus, car elle est à l’interface avec l’ensemble des autres professionnels ou structures participants à la prise en charge de l’enfant, pour construire et développer la collaboration nécessaire et indispensable entre la ville et l’hôpital.

Les modalités et la fréquence des moments de coordination sont variables pour un enfant donné selon de multiples critères. Les principaux critères sont l’âge des patients, le type de pathologie, la réponse à la chimiothérapie ou à la radiothérapie, la rapidité de la progression tumorale et la situation psycho-sociale de la famille.

Le rythme des réunions de coordination est différent selon les enfants : d’une réunion tous les jours (notamment en phase palliative) à une réunion une fois par mois. Cependant, certains temps de coordination sont incontournables pour tous les parcours des enfants :

- lors de la réunion de concertation pluriprofessionnelle (RCP) initiale,
- au début de la prise en charge avec les soignants libéraux,
- lors d’une éventuelle greffe,
- lors de l’entrée en phase palliative et lors de la phase de fin de vie

Le schéma ci-dessous décrit le processus de coordination global au sein de RHEOP. Ce processus, largement simplifié dans le schéma, est fort complexe et évolutif selon la phase curative ou palliative de la prise en charge de l’enfant, selon les moments et les types de coordination, selon les acteurs et partenaires, selon les parcours cliniques particuliers, selon les thématiques de concertation…

 
 
Les autres articles de cette rubrique :
 
Publié le vendredi 27 février 2015 par Pierre REYES
 
Accueil     |    Syndication     |    Plan du site     |    Espace rédacteurs     |    Se connecter
  Mis à jour le jeudi 21 septembre 2017